William George Richmond 1861-1920

2 décembre 2012

 William G. Richmond : A veritable old Kamaaina of Kawai

 

William George Richmond est né le 13 novembre 1861 à Papeete (Tahiti) et décédé le 14 octobre 1920 à Lihu'e (Kawai, Hawaii).

Il était le fils de Joseph D. Richmond et de Tetunui o Toru a Tura. Sur leur neuf enfants en vie William était le septième. Parmi ses frères et soeurs il était celui sur lequel il avait été toujours difficile d'obtenir des informations.  La tradition familiale racontait qu'il était décédé à Hawaii sans plus de précisions.

Là aussi la piste qui me conduisit jusqu'à lui fut longue et difficile. Jusqu'à cette année 2012 où  un journal local d'informations hawaiien  faisait part du décès,  en 2004, de Sarah Kailikea à l'âge de 93 ans. Sa nécrologie indiquait qu'elle avait été élevée par William et Eliza Richmond. Interpellé par cette information et après de nombreuses correspondances avec Hawaii, j'ai pris contact avec Leila Christensen (78 ans) la fille de Sarah.

La question qui me travaillait depuis longtemps était de savoir si William avait eu une descendance. Leila ne l'a pas connu, mais sa réponse sur ce point était claire (une information qu'elle tenait de sa mère) : William n'a jamais eu de descendance sur le plan biologique. Il a simplement adopté légalement Andrew un des enfants issu d'un premier mariage de sa femme Eliza née Coggeshall. Andrew Richmond a été marié avec Dollie Akaloka. Tous les deux sont décédés depuis plusieurs années et n'ont pas de descendance connue. 

Après avoir travaillé pour son père, William quitta Tahiti très jeune aux alentours des années 1880. L'aventure et le besoin de gagner sa vie l'amena à travailler  dans les mines de Californie. Il semble que cette expérience californienne fut de courte durée puisqu'on le retrouve aux îles Hawaii vers 1882 et notamment à Lihu'e dans l'île de Kawai. Très vite il trouve du travail dans les plantations de canne à sucre  en qualité de responsable des chevaux de la plantation. Il décède à l'âge de 59 ans laissant une veuve et un enfant majeur Andrew.

Si à ce jour nous n'avons pour ainsi dire jamais eu d'informations concrètes sur ce qu'il était advenu de William, c'est tout simplement l'oubli. Entre 1900 et 1950, en passant par 1918 (épidémie de grippe espagnole), beaucoup de nos anciens de Tahiti disparurent emportant avec eux d'éventuels témoignages et correspondances avec le frère ou cousin émigré à Hawaii. Décédé en 1920, avec un fils adoptif n'ayant apparemment jamais eu d'enfant, William sombra dans l'oubli le plus total  (à part de rares témoignages épars) que ce soit à tahiti où 'à Hawaii.

*

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau