Petite Histoire Généalogique d'un Ancêtre Bigourdan : Eugène Pambrun 1874-1928 (6)

Epilogue

Après une carrière effectuée entre les Marquises et Tahiti, il quitte la gendarmerie le 21 janvier 1913. Il travaille quelques années en qualité d'agent du Trésor puis d'agent spécial aux Marquises. En tant que gendarme il avait bien connu le peintre Paul Gauguin toujours en guerre avec l'administration coloniale et le clergé. Ainsi que le déporté politique Vietnamien Nguyen Van Cam 1875-1929 qui était un grand ami du peintre. Marié à Punu Ura Tamihau de Bora Bora Van Cam aura un fils Pierre Napoléon 1903. Ce dernier épousa la nièce de Virginie, Jeanne Lequerré d'où sont issus onze enfants.

En 1928 Eugène est retraité dans sa Bigorre natale. Toutes ses propriétés en Polynésie française sont vendues. Virginie devait le rejoindre sitôt certaines affaires réglées. Mais ce voyage n'aura jamais lieu. En effet alors qu'il travaillait sur sa terre, une attaque cardiaque emporta notre ancêtre bigourdan le 29 août 1928. Désormais il repose au cimetière de Hitte.

Près de quatre ans plus tard Virginie épouse le 25 mai 1932 à Papeete Louis Varigault. Cette union demeurée sans postérité fut de courte durée compte tenu du décès prématuré de Louis. Virginie a soixante-quinze ans lorsqu'elle décède à Tautira le 13 novembre 1955. L'inhumation eut lieu au cimetière de l'Uranie à Papeete. Elle était née à Taravao le 7 octobre 1880.

Les Pambrun de Tahiti ont connu des fortunes diverses. Depuis Aimé, imprimeur et directeur de l'Imprimerie officielle, Henri chef de l'enregistrement et des domaines, Georges dit Tetua préparateur en pharmacie et maire de Papeete et Ernest dit Tonton Chéri sculpteur sur bois et professeur de sculpture sur bois, la structure familiale a subit de profonds changements.

Aujourd'hui, les descendants de ces quatres frères sont présents dans tous les secteurs de la société polynésienne. On les retrouve dans l'alimentation, l'agriculture, l'industrie, l'aviation commerciale, le bâtiment, l'audiovisuel, la culture, l'art, le sport, le tourisme, la musique, la danse, l'éducation, l'administration etc...

Au cours de mes recherches j'ai appris à connaître Eugène Pambrun. Je n'ai trouvé qu'un seul terme pour le décrire : "Rigueur". Nous l'a-t-il transmis?

*

Commentaires (5)

1. Jean-Yves Nachin 13/11/2008

jean yves nachin | 12/02/2007, 21:43

Bonsoir c'est avec émotion que j'ai lu votre blog.j'ai ecrit l'histoire de mon grand-père qui était sur le Protet en 1901. Lui est parti du Doubs, la vie etait dure aussi dans cette région.

2. Lacaze 13/11/2008

LACAZE | 30/04/2007, 09:54

Bonjour,

Je viens de trouver le début de l'histoire d'Eugène Pambrun alors que je suis entrain de remonter toute la branche des Pambrun à Hitte en partant de Georges Louis à Tahiti, un de ses fils, qui a été marié avec Henriette Thompson et a été le grand-père "adoptif" de la petite fille d'Henriette (elle avait eu un fils avec un métis américain Wilson 15 ans auparavant). Cette "petite fille" s'appelle Jane, elle est la demi-soeur aînée de ma compagne tahitienne (née aussi à Nouméa), elle a 64 ans, vit à Nouméa et je suis entrain de lui faire tout son arbre généalogique.
Mon e-mail (m.lacaze@wanadoo.fr) , cordialement à vous

3. Tamaku Jeanne 14/02/2009

Mon cher cousin jeanloup
ia ora na
je voudrais savoir si tu avais les photo de tous les frères et soeur de ton arrière grand-mère viginie qui est la grande soeur de mon arrière grand-père ERNEST LEQUERRE époux de vaiahu vehiatua; ma grand-mère simone leqerre la dernière des enfants d'ErNEST est resté avec mon grand-père TAMAKU FARIKI. Mon père TAMAKU HENERE DIT HENRI (décédé) époux de TAAROA NINA

4. Jean-Loup Ra'i-Atea 16/02/2009

Ia ora na cousine Jeanne,

Malheureusement je ne possède pas de photos des frères de mon arrière grand-mère Virginie. Mais à mon avis tu as intérêt à contacter la cousine Carole Maiotui(Tel.783000;Email tatiepop@hotmail.fr). Comme elle est organisatrice de la réunion du 21/02/09 devrais en savoir plus. Ce jour là les descendants de Lequerré auront peut-être des photos avec eux.
Parahi.

5. Victor VAN CAM (site web) 31/05/2009

Iaorana Jean-Loup,
Le miracle du web, nous fait rencontrer. Iaorana également à Jeanne TAMAKU . Celle-ci porte également le surnom de ma mère '' Tano ''
. Nous considérons son père Henri comme notre propre frère, puisqu'il vivait chez nous ou Tetua PAMBRUN, ou Henriette LEQUERRE-TUMAHAI. Dans les anées 50-60, il était plongeur de nacres aux Tuamotu. Quand, il passait à Tahiti, il louait carrément un bar ''Soiréés Privées '' ONA PARAU ''
J'ai vécu de nombreux gags avec lui.
quand on se bagarrait avec les militaires et les japonais-Coréens dans les années 60;


Concernant, les PAMBRUN, je crois deviner que tu es le fils d'Eugène dit Dédène qui n'est autre que mon parrain. Les histoires des PAMBRUM, je les connais un peu, on assistant aux discussions de Aimé,Tetua et mon papa. Mais, je crois que Coco PAMBRUN (RFO ) connaît mieux leurs petites histoires car c'était leur chauffeur quand ils fêtaient en juif leur anniversaire. Je sais entre autre que Aimé et mon Papa allaient pêché des ''nato '' à l'embouchure de la Punaruu pour financer leur bringue au RIVNAC.
Aimé avait une mémoire d'éléphant et nous gavait de ses vieilles histoires : leur enfance à Four à CHAUX '' PAOFAI-Ste Amélie), leurs écuries de boxe avec COWAN-CERAN-BUILLARD,sa vie à Raiatea, les Valmy, la samaritaine, l'imprimerie.
Cette imprimerie avait dans les années 40 , des machines à pédales. Celui qui pédalait cette machine n'avait pas de slip (c'était rare qu'on portait à l'époque ), il avait une hernie qui pendait un peu . Ils ont carrément balancé un mégot la-dessus.
J'ai connu ton arrière grand-mère, Virginie, Vatina dite mama tina. Ma soeur Hélène porte Vatina également.
J'ai été également en contact avec les enfants de Georges PAMBRuUN (WALLIS OU VANUATU )
Je connais une descendante NOLLEMBERGER, Madame Jacob, géomètre, elle fait partie des MAI , également.
Quant aux Maiotui-NENA, c'était encore l'époque où la rivière de Tipaerui était encore pure.
Nous traversions la rivière de Tipaerui pour aller à l'école centrale . Cette rivière était pure, on s'y baignait au retour.
Mon neveu Willy TAMARII,fait sa généaloge avec My héritage.com.
Voici son contact
Willy Tamarii <tamw81@gmail.com>
FAAITOITO
Faaitoito

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau