Décembre 1991. Les Richmond : De l'Amérique à Tahiti

Il ya vingt ans de cela, en 1991, un article de la Dépêche de Tahiti titrait : "Les Richmond  de l'Amérique à Tahiti". A cette occasion les membres d'une branche de la famille Richmond de Tahiti, c'est-à-dire celle de Hopuai Richmond, s'étaient réunis à Mahina chez Edmée Richmond épouse Edgard Fritch.

Une réunion oubliée par le temps. Mais ce que l'on avait surtout oublié c'est celui qui avait été à l'origine de cet évènement Bruno LEON notre cousin de Fa'a'a. Descendant de Hopuai par sa mère Léa et son grand-père Ruateaeae Richmond. Durant plusieurs années il avait effectué un travail de fourmi pour reconstituer le puzzle de la famille Richmond de Tahiti. Par la force des choses il s'était intéressé à Joseph D. Richmond notre ancêtre d'Amérique ainsi qu'à sa lignée qui venait d'Angleterre. A l'époque Bruno avait même rédigé un document généalogique intitulé "Les Richmond de l'Amérique à Tahiti 1839-1999", 94 p..

Pour résumer l'article du journal, Joseph D. Richmond (1818-1871) était originaire de Taftsville dans l'Etat du Vermont (USA). Toujours d'après l'article qui prend comme source d'information le livre "The Richmond Family 1594-1896 and Pre-American Ancestors 1040-1594" de Joshua Bailey Richmond,  Joseph serait arrivé  à Tahiti vers 1839 sur un baleinier dont il était le commandant. Cette dernière information semble très intéressante sauf qu'il faut commenter avec prudence les écrits de Bailey. En effet dans son ouvrage on ne trouve aucune source qui apporterait la preuve  que notre ancêtre était réellement le commandant de ce navire. 

La tradition familiale rapporte que c'est en 1841 que Joseph épouse une jeune fille de Pare nommée Tetunui o Toru a Tura. La loi du 1er mars 1837 (et non 1835) interdisant le mariage entre les étrangers et les "indigènes" fut levée par la reine Pomare IV afin d'unir le jeune couple. Pour bien montrer que cette "loi avait été tournée" en leur faveur, la reine elle-même leur donna le nom de mariage : Hurimana tane et Hurimana vahine.

D'après mes recherches et selon diverses sources en rapport avec l'Etat civil j'ai constaté que Tetunui et Joseph auraient eu douze enfants : William George (1844-1844); Daniel Paraita (1844-1880; Harriett" 'Aiata (1846-1899); John 1847-?); Tracy John (1848-?); Tracy John (1849-1918); Ovahine Vahinetau (1852-1921); Jane Diana dite Taiana (1854-1919) première religieuse tahitienne; Maraea Maraia (1846-1948); William George (1861-serait décédé à Hawaii); Andrew Otiz (1864-1941); Otis dit Moko (1868-1918).

Si l'on se réfère à certains documents incomplets les concernant  trois des frères aînés décédèrent en bas âge.  Il s'agit  tout d'abord de William George (1844) (considéré comme le frère jumeau de Daniel car leur date de naissance est identique : 14 avril 1844)  et sans doute décédé à la naissance; puis John (1847-?) qui serait le jeune enfant noyé dans le ruisseau de Titiaivai face au centre Vaima;  enfin Tracy John (1848-?) dont on ignore la date de décès.

Donc au final neuf enfants seront officiellement connus  et parmis eux un autre frère appelé lui aussi Tracy John Richmond (1849-1918). Celui-ci se maria une première fois avec Huna a Haereiuta puis avec sa soeur Papa a Haereiuta qui lui donnera sept enfants. Avec Huna, la lignée dont nous sommes issus, naquirent six enfants résultats de mes recherches. Un nombre qui ne correspond pas avec l'article de la Dépêche de Tahiti qui indique sept individus mais qui pourrait être le fait d'une erreur d'écriture ou de frappe.  Hopuai Richmond (1874-1918)  fut le premier né et par conséquent devint le matahiapo (aîné) des deux lits.

Vers 1894 Hopuai épousa Tetuaihirau a Natua a Hiomai, dite Mama Tu, originaire de Maupiti qui enfantera seize enfants. L'article de la Dépêche parle de quinze enfants. Là aussi il pourrait s'agir d'une erreur car, pour ma part,  j'en avais retrouvé seize. Bien que cela ne soit pas mentionné par le journaliste il faut préciser que, de l'union Hopuai-Tetuaihirau, neufs lits étaient représentés par certains de leurs descendants respectifs en ce week-end de décembre 1991. En ce qui me concerne je sors de la branche Nohoraae Richmond épouse Aimé Tera'ituatini Pambrun par mon père Eugène Pambrun dit Dédène. Ci-après l'article de la Dépêche de Tahiti du 11 décembre 1991.

richmond-reunion-du-11-12-1991.jpg
dt-richmond-1.jpg
dt-richmond-2.jpg
dt-richmond-3.jpg
Photos des neuf branches représentées (photos aimablement prêtées par Bruno Léon) :
 
branche-marama-richmond-epx-temarono-tahuhuterani-1024x768.jpgBranche Marama Richmond (1896-1965) x Teriimoroura Tahuhuterani (Temarono)
 
branche-tepuanui-tafai-epse-teata-teihotu-1024x768.jpgBranche Tepuanui Tafai Richmond (1900-1953) x Teata Teihotu
branche-nohoraae-richmond-epse-aime-pambrun-1024x768.jpgBranche Nohoraae Richmond (1901-1965) x Aimé Tera'ituatini Pambrun (1902-1996). Inutile de me chercher sur cette photo je n'étais pas sur le territoire à ce moment là.
 
branche-ahuura-richmond.jpgBranche Ahuura Richmond (1903-1966) x Samuel Russel, xx Mataipai Teremate
 
branche-tetuanui-jeanne-epse-georges-ferrand-1024x768.jpgBranche Tetuanui Jeanne Richmond (1905-1983) x Georges Louis Ferrand
 
branche-tanetua-richmond-epx-teumere-izal-1024x768.jpgBranche Tanetua Richmond (1908-1983) x Teumere Marie Célène Izal
 
branche-haamatai-casimir-epx-atitera-taae-ebb-1024x768.jpgBranche Haamatai  Richmond (1910-1963) x Aititera Taae, (x) Ebb
 
branche-ruateaeae-richmond-epx-vahinerii-tuarau-1024x768.jpgBranche Ruateaeae Richmond (1912-1982)  & Vahinerii Lorraine Tuarau
 
branche-mahuru-andre-richmond épx Teipoitemaram Poheroa.jpgBranche Mahuru André Richmond (1916-1981) & Teipoitemarama Poheroa

Je laisse aux uns et aux autres le soin de se reconnaître, d'identifier d'autres personnes afin éventuellement  d'apporter des corrections si nécessaire. La Mamy que l'on voit sur chaque photo assise en roble blanche avec une couronne de Tiare sur la tête s'appelait Louise Huna Richmond dite Mémé Louise ou Louise Ere'ere. Née le 12 février 1918 elle décédait  le 22 décembre 1996 à Papeete. Dernier enfant de Hopuai et Tetuaihirau elle était, de ce fait,  la doyenne de cette assemblée familiale.

 

Voir aussi mon site :  http://www.planete-genealogie.fr/Raiateanuievaru/

Jean-Loup Ra'i-Atea*

Commentaires (3)

1. richmond toromona 07/05/2012

Merci mon cousin léon pour tout, je suis le petit fils de ruareaaeae ruarei rua et l'arrière petit-fils de hopuai timothée huna.

2. Jill Failner 08/09/2012

Merci mon cousin Jean-Loup ..... Je viens de recevoir ces nouvelles sur ma boîte privée facebook d'un membre de notre famille. Mon cœur bondit quand j'ai vu ma maman et tous les membres de la famille avec qui j'ai grandi. Cela a mis les larmes sur mon visage, je pleure pour maman tout le temps maintenant, tout comme elle l'a fait avec notre grand-mère. Merci beaucoup pour tout le travail que tu mets dans notre histoire familiale. Maintenant, j'ai les deux côtés de l'histoire de ma famille pour mes enfants et mes petits-enfants. Je suis dans le ciel en ce moment, en regardant en arrière sur notre enfance quand nous avions grandit ensemble. Souvenirs que j'ai toujours dans ma mémoire depuis de nombreuses années, je les garde près de mon coeur et toujours avec moi. J'espère que la prochaine fois que je serai de retour au fenua, que l'on pourra se voir, il serait agréable de rencontrer le reste de la famille. Mon couz Jean-Loup...love u, bisous, nana.

3. Daubies Vivien 18/08/2015

Je m'appelle Vivien Daubies. Petit-fils de Jean-Luc Daubies et de Mary Richmond (fille de Willy Richmond) il vivait à Papeete .

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau